Mark



Philippe Gagnon



Pour vous aider à comprendre mon parcours, voici un court résumé de plus de 40 ans de pratique du taïchi et autres arts internes.

J’ai étudié auprès de maitre Moy Lin-shin et un bon nombre de ses élèves avancés pendant 23 ans, soit à partir de l’âge de 18 ans en 1975, jusqu’en 1998 (l’année de son décès).  Entre 1975 et 1983, j’ai également eu l’opportunité d’explorer différentes écoles de taïchi. Ainsi, j’ai reçu des enseignements de maitres respectés du style Wu et du style Yang, au Canada (notamment, maitre Lee Man-Charn) et à Taiwan (maitre Sun Shao Jyu).  Grâce à ma rencontre avec le prêtre daoïste Mui Ming-To, alors établi à Hong Kong, j’ai aussi été initié aux enseignements syncrétiques (bouddhiques, daoïstes et confucéens) et aux pratiques méditatives de la tradition spirituelle de maitre Moy.


Philippe démontre le liuhebafa en 1983.

Après avoir complété des études universitaires, j’ai vécu en Chine (Wuhan, Hong Kong) entre 1983 et 1989, afin de parfaire ma formation en droit et d'exercer ma profession, une période au cours de laquelle j’ai eu le bonheur de rencontrer de nombreux maitres et adeptes de plusieurs styles de taïchi.  J’ai continué cependant de m’entrainer avec maitre Moy lors de voyages au Canada, ou des visites de ce dernier à Hong Kong. À cette époque, maitre Moy m’a présenté à l’un de ses propres professeurs, maitre Sun Dit (Sun Zhi), avec qui j’ai étudié en particulier la deuxième moitié de l’enchaînement du liuhebafa (Lokhup - l'art des 6 harmonies et 8 méthodes) .  



Maitres Sun Dit et Moy Lin-Shin avec des élèves et amis au temple Fung Loy Kok à Hong Kong. Philippe se trouve au fond à gauche.


Classe d'aînées à Tsuen wan, avec Yeung S.W. c. 


Maitre Sun Dit exécute l'enchainement du Xingyi à l'Institut Yuen Yuen, Hong Kong.
© photos de l'auteur, c. 1986-9


En 1982 et 1984, j’ai pu m’entrainer à Taïwan auprès de maitre Sun Shao Jyu, que l'on voit ci-après exécuter une routine avec l'épée devant le National Dr. Sun Yat-Sen Memorial Hall, à Taipei. Ancien militaire, maitre Sun pratiquait un taïchi de style Yang classique, dans toutes ses formes, et maitrisait l'art du pousse main. Il enseignait de nombreuses routines connexes exécutées avec l'épée (sancaijian, wujijian, qimenjian, etc.), le sabre et même l'éventail.





© photos de l'auteur,  1984


De retour à Montréal à la fin de 1989, j’ai agi non seulement comme instructeur de premier plan, mais aussi comme conseiller juridique auprès de l'école originale de maître Moy. J’ai aussi présidé pendant quelques années à l'institut taoïste Fung Loy Kok, que j’ai aidé à réorganiser à la demande du maitre. Au cours de ces années, j’ai aussi accompagné maitre Moy, ou j’ai été dépêché par lui, à des ateliers internationaux aux États-Unis et en Europe.

La mort de maître Moy en 1998 a été suivie d'une période de transition intense. Nombre de personnes ont quitté graduellement l'école originale et j’ai emboîté le pas en 2008. Entretemps, j’ai entrepris de faire la synthèse de mes connaissances et d'explorer les arts internes avec de nombreux élèves de maître Moy. C'est alors qu’a commencé à germer la compréhension globable qui me permet maintenant de faire le pont entre le discours traditionnel et les enseignements du maitre. 

Dix ans après la mort de maitre Moy, j’ai réalisé qu’il m’imcombait de mettre en valeur son héritage. Depuis, j’ai mené des recherches sur les théories et l'évolution du taïchi, et j’ai aussi profité de séjours en Asie et en Europe pour consulter des experts académiques. Je me suis intéressé aussi à la pratique de la pleine conscience liée au bouddhisme Zen et aux enseignements du moine Vietnamien Thich Nhat Hanh. Je continue à explorer les liens profonds entre cette pratique et les arts internes comme le taïchi. Enfin, c’est en 2013 que j’ai repris les activités d'enseignement à Montréal, afin de continuer à partager les bienfaits du taichi et des arts internes tels que transmis par maitre Moy et à soutenir les efforts de nombreux instructeurs et organismes.


© Philippe Gagnon, 2019

liens
À propos de taichi nuances
Moy Lin-shin



Tenez-moi au courant !
Recevez nos mises-à-jour à propos des horaires, des activités et des publications... INFOLETTRE ︎

Taichi nüances
Philippe Gagnon (c)        Montréal, QC, Canada